Nathalie Tzourio-Mazoyer

Nathalie Tzourio-Mazoyer est directrice de recherche au CEA et responsable du GIN-IMN. Neuroimageuse, elle s’intéresse plus particulièrement à la spécialisation hémisphérique des fonctions cognitives, comme le langage, à partir de l’étude anatomique et fonctionnelle du cerveau.

Docteur en médecine (1984 Cochin), elle obtient le DEA de neurosciences de la Pitié-Salpêtrière en 1987, puis se spécialise en médecine nucléaire (INSTN 1987-1989). A ce titre, au sein du service hospitalier Frédéric Joliot à Orsay, elle participe au développement des techniques d’imagerie neurofonctionnelles et de leurs applications à l’étude des bases cérébrales des fonctions cognitives.
Membre fondateur du GIN à Paris en 1989, aux côtés de Bernard Mazoyer et de Marc Joliot, elle poursuit ses activités à Caen (Cyceron), où elle coordonne la neuroimagerie cognitive, puis à Bordeaux depuis 2010.
Ses travaux portent sur l’étude des bases anatomiques et fonctionnelles de la spécialisation hémisphérique en relation avec la variabilité inter-individuelle des compétences cognitives. Ils s‘appuient sur les méthodes de neuroimagerie les plus récentes.
Elle a notamment coordonné la constitution d’une base de données multimodale dédiée à cette question (la BIL&GIN), incluant 453 participants (pour moitié des gauchers) et comprenant à la fois des données d’imagerie anatomique, fonctionnelle et une évaluation exhaustive de leurs compétences cognitives. Co-auteur de plus de 150 publications scientifiques, ses travaux ont reçu plus de 13 000 citations.
Elle a mis au point l’atlas AAL, 2e des publications les plus citées du CEA et 1ère de neuroimagerie en 2016.  Elle a reçu le Prix Seymour Cray en 1993 et le Prix Dagnan-Bouveret de l’Académie des sciences morales et politiques en 2002.

Domaines d’expertise : neurosciences cognitives, neuroimagerie, préférence manuelle, spécialisation hémisphérique, langage

 

 

 

Dernières publications